combi histoire

L’histoire du Combi

Dans le domaine automobile, les constructeurs Allemands figurent parmi les pionniers dans plusieurs catégories. C’est donc, sans surprises qu’ils sont devenus de véritables références en terme de véhicules en tous genres.

Cependant, bien que ces derniers continuent d’inonder le marché par des modèles puissants, modernes et sophistiqués, ils sont également à l’origine des véhicules mythiques qui ont marqué l’histoire.

Par ailleurs, nous nous pouvons parler de véhicules Allemands légendaires sans mettre l’accent sur le combi de Volkswagen soit le véhicule utilitaire le plus tendance. Ainsi, nous vous proposons de prendre part à notre article, qui se donne la mission de retracer toute l’histoire de cette légende.

L’origine du Combi de Volkswagen

L’homme qui est à l’origine du mini-van le plus célèbre du monde est l’importateur néerlandais Ben Pon. En se rendant à l’usine de Volkswagen, celui-ci a croisé le chemin d’un véhicule original qui a été complètement monté par les ouvriers. En effet, afin de faciliter le transport des palettes et autres objets lourds, ces derniers ont confectionné une sorte de caisse à roulettes.

Ce concept original a fortement inspiré Ben Pon qui a voulu esquisser à son tour, un véhicule inédit, qui compte un moteur à l’arrière, un volant à l’avant ainsi qu’une structure autoporteuse.

Par la suite, il a soumis l’idée au PDG de la marque automobile Allemande qui a tout de suite adhérer à l’idée. C’est ainsi que le premier prototype du combi VW a été construit suivant les principes d’un véhicule improvisé.

Le combi VW comme successeur de la « Coccinelle »

Jusqu’à la moitié du 20ème siècle, le célèbre constructeur Volkswagen comptait parmi ses créations uniquement le véhicule de type 1, qui était davantage connu sous l’appellation de « Coccinelle ». C’est seulement durant les années 50 qu’il a pris la décision de concevoir un modèle plus accessible et destiné au grand public. C’est ainsi que le véhicule type 2 de Volkswagen soit le fameux combi a vu le jour.

Cette voiture au design nouveau, à la forme atypique et au caractère original a pendant longtemps été symbole de liberté, d’ailleurs, elle est associée systématiquement à la génération hippie.

Les fondements de conception du Combi

Fascinant et inimitable, le combi a surpris plus d’un lors de sa commercialisation. En effet, bien que ce dernier se soit inspiré globalement de la plateforme de la coccinelle avec notamment, le positionnement du moteur à l’arrière, il reste tout de même original, surtout au niveau de son intérieur.

Au départ, au moyen de ses nombreux vitres, sa capacité d’accueil ainsi que son grand espace à l’arrière, le combi fût le premier mini-van à voir le jour. Il était davantage destiné aux escapades familiales ainsi qu’aux « roadtrips » en général. C’est pourquoi, l’accent a plus été mis sur le confort des passagers que celui du conducteur, au point que ce dernier devait faire face à une conduite assez compliquée. Que ce soit par rapport à son tableau de bord réduit, la proximité de ses pédales ou encore l’emplacement de sa colonne de direction, la conception du combi a favorisé le côté arrière à celui consacré à la conduite.

Retour sur le phénomène Combi

Suite à sa présentation au niveau du salon de Genève, le combi a tout de suite séduit par son aspect pratique ainsi que son design atypique, poussant le constructeur Allemand Volkswagen a le commercialiser immédiatement et c’est ainsi qu’il a commencé à produire 10 combi par jour à compter du 08 Mars 1950.

Conçu principalement pour le transport des personnes, pouvant accueillir jusqu’à 9 personnes à la fois, ce véhicule est rapidement devenu un véritable phénomène de mode. D’ailleurs, seulement 4 ans après son apparition, le constructeur Allemand avait vendu 100 000 modèles.

Par ailleurs, il est également devenu universel et a connu un succès fulgurant dans le monde entier. En effet, au moyen de son arrière aménageable et son prix avantageux, il permettait à toutes les familles de s’offrir des vacances inoubliables à moindre coût. Il était ainsi, devenu le moyen idéal pour le ressourcement et l’évasion.

L’évolution du combi

Etant sur le marché depuis plus de 60 ans, celui-ci a été développé et ce autant sur le côté mécanique qu’esthétique. Ainsi, à la suite de son grand succès, Volkswagen a décidé de lui dédier une usine spécifique à Hanovre, afin de l’améliorer et le perfectionner davantage. A cet effet, les concepteurs de ce véhicule mythique se sont lancés le défi de proposer des versions plus sophistiquées, plus modernes mais également plus pratiques. Pour cela, ils ont mis l’accent sur certains éléments comme :

  • Le pare-prise afin d’améliorer la vision du conducteur.
  • Le moteur, qui permettait d’atteindre une vitesse de plus en plus importante.
  • Le système de motorisation qui s’est également modernisé.
  • Les sièges qui eux, se voulaient davantage confortables.
  • Le design qui s’est aussi affiné, en devenant plus épuré et contemporain.

Qu’en est-il de ses différentes versions ?

En y apportant de multiples modifications, le combi s’est décliné en 6 versions distinctes à savoir :

  • La première version soit le « Split » qui était connu pour son caractère rustique ainsi que son pare-brise séparé en deux parties, avec notamment le fameux « Samba bus ».
  • La deuxième version a vu le jour en 1967 et a compris un changement majeur, en incluant un pare-brise panoramique. Celle-ci a également enregistré des modifications conséquentes au niveau de la carrosserie.
  • La T3 a été lancé à la fin des années 70 et s’est davantage éloigné du caractère arrondi du combi.
  • La T4 a plutôt étant à l’origine de changements mécaniques et ce en passant d’une motorisation à propulsion à celle à traction d’une part et d’une autre part, en positionnant le moteur à l’avant du véhicule.
  • La T5 apparait en 2003 dans une version améliorée du T4.
  • La T6 qui est le plus récent et qui se veut fidèle à son ancêtre, grâce à sa carrosserie bi-colore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *